Le gouvernement lance une consultation sur les programmes d’études

Et ça commence. Le 28 septembre 2018, le gouvernement de l’Ontario a lancé la première partie de son processus de consultation sur les programmes d’études.

Nous encourageons tous les membres à participer à ce processus de consultation et à s’identifier comme parents si cela convient. Lorsqu’ils expriment leurs commentaires durant le processus de consultation du gouvernement, les membres pourraient envisager le fait que les écoles et les élèves de l’Ontario sont confrontés à de nombreux défis liés au financement des programmes, aux soutiens individuels et à l’infrastructure. Dans cette consultation, comme dans tous les domaines de votre pratique, l’exercice du jugement professionnel est essentiel.

Les parents, élèves, éducateurs et personnes intéressées ou organismes peuvent aborder des préoccupations et faire part de leur avis pour :

  1. Améliorer le rendement des élèves dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM)
  2. Préparer les élèves à acquérir les compétences professionnelles dont ils ont besoin, par exemple des compétences pour exercer des métiers spécialisés ou pour travailler dans le domaine du codage
  3. Améliorer les tests à grande échelle normalisés
  4. Veiller à ce que les élèves obtiennent leur diplôme en ayant acquis les compétences nécessaires pour réussir dans la vie, notamment en matière de littératie financière
  5. Gérer l’utilisation de la technologie dans les salles de classe, telle que les téléphones cellulaires
  6. Élaborer un nouveau programme-cadre d’éducation physique et santé, adapté à l’âge des élèves, qui comprend des thèmes comme la santé mentale, l’éducation sexuelle et la légalisation du cannabis
  7. Créer la toute première charte des droits des parents

Durant cette période, les parents peuvent aussi partager des expériences concernant une enseignante ou un enseignant qui fait une différence dans la vie de leurs enfants ou exprimer des préoccupations sur le programme d’études qui est actuellement enseigné.

Pour aider les membres à soumettre leurs commentaires, une liste des politiques connexes d’OSSTF/FEESO est fournie ci-dessous.

Les soumissions de commentaires peuvent se faire par voie électronique à partir du site Web, www.fortheparents.ca, jusqu’au 15 décembre 2018. Le sondage en ligne et les consultations par forum téléphonique sont désormais disponibles.

 

Sujets de préoccupation pour la consultation du gouvernement de l’Ontario Politiques connexes d’OSSTF/FEESO
1. Améliorer le rendement des élèves dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) C’est la politique de la FEESO

que les buts de l’éducation mettent en valeur, par l’élargissement des connaissances, l’habileté de l’élève :

7.1.2.2        d’utiliser des compétences en mathématiques avec assurance dans les situations pratiques;

7.1.2.3    d’utiliser les sciences et la technologie pour obtenir accès à de l’information et prendre des décisions;

2. Préparer les élèves à acquérir les compétences professionnelles dont ils ont besoin, par exemple des compétences pour exercer des métiers spécialisés ou pour travailler dans le domaine du codage 7.14. Programmes de formation professionnelle et d’apprentissage

C’est la politique de la FEESO

7.14.1         que les programmes de formation professionnelle soient élaborés dans le contexte des buts de l’éducation de l’Ontario.

7.14.2         que les programmes de formation professionnelle :

7.14.2.1     soient ouverts à tous les élèves;

7.14.2.2     soient conçus pour incorporer les habiletés de base des programmes scolaires réguliers;

7.14.2.3     fournissent des informations sur la sécurité en milieu de travail;

7.14.2.4     fournissent des renseignements permettant aux apprentis de comprendre leurs droits individuels et collectifs;

7.14.2.5     découlent de l’identification par les enseignants des besoins en matière d’habiletés et soient élaborés conjointement avec le monde du travail aussi bien qu’avec les employeurs et les conseiller(ère)s pédagogiques.

7.14.3         que les programmes de formation professionnelle adaptés à l’âge et au niveau de développement des apprentis soient dispensés par les écoles secondaires publiques.

7.14.4         que les programmes d’apprentissage scolaire et en milieu de travail soient conçus de telle sorte que :

7.14.4.1     les diplômés aient accès aux mêmes options que les diplômés du programme régulier;

7.14.4.2     les diplômés de ces programmes aient des options supplémentaires qui découlent du fait qu’ils ont terminé une partie importante d’un programme d’apprentissage.

7.14.4.3 que les programmes d’apprentissage scolaire et en milieu de travail soient conçus de telle sorte qu’ils facilitent la transition des élèves entre ces programmes et le programme régulier.

3. Améliorer les tests à grande échelle normalisés 7.6. Évaluation des élèves

C’est la politique de la FEESO

7.6.1           que les tests standardisés provinciaux, à l’échelle du système, ou que les tests internationaux ne soient pas utilisés pour superviser ou évaluer les enseignant(e)s ou pour comparer des écoles et (ou) des conseils scolaires de districts.

7.6.2           que l’on s’oppose à la réintroduction d’examens publics standardisés provinciaux pour l’examen final.

7.6.3           que les instruments d’évaluation utilisés en Ontario soient élaborés par le ministère de l’Éducation et (ou) par des conseils scolaires de districts en collaboration avec les fédérations d’enseignants au cours de toutes les étapes de la planification, de l’élaboration, de la mise en œuvre et de la révision.

7.6.4           que si des tests standardisés sont utilisés dans les écoles de l’Ontario :

7.6.4.1        ils devraient tenir compte de la diversité de la population étudiante de l’Ontario;

7.6.4.2        ils devraient être basés sur les objectifs du programme d’études;

7.6.4.3        ils devraient être utilisés dans le but de faire des recommandations destinées à améliorer le rendement des élèves;

7.6.4.4        ils devraient être utilisés dans le but de faire des recommandations destinées à améliorer les stratégies d’enseignement et (ou) à modifier les programmes;

7.6.4.5        ils devraient être exempts de préjugés discriminatoires;

7.6.4.6    ils devraient être partagés avec l’étudiant et les parents par le personnel approprié qui a accès aux informations imprimées pertinentes; et

7.6.4.7        ils devraient être accompagnés d’un livret explicatif qui donne des renseignements utiles pour interpréter les résultats des tests standardisés.

7.6.4.8        ils devraient utiliser une note de passage uniforme et transparente, qui est semblable à celle nécessaire pour tout crédit d’études d’école secondaire et qui est établie et publiée avant l’administration du test.

7.6.4.9        leur conception et les procédures d’évaluation devraient être expliquées de façon claire et concise à tous les membres du milieu de l’enseignement, y compris aux parents et aux élèves.

7.6.5           que l’évaluation du rendement de l’élève relève principalement de l’enseignante ou l’enseignant en salle de classe;

7.6.6           que les élèves puissent retirer un avantage des stratégies d’évaluation;

7.6.7           que l’évaluation du rendement de l’élève fasse partie intégrante du processus d’apprentissage, et

7.6.8           que les élèves soient évalués au moyen d’une variété de stratégies écrites et non écrites.

7.6.9           que les informations provenant des épreuves normalisées de la province n’identifient pas les élèves d’après la section de la classe ou d’après l’enseignant.

7.6.10         que la FEESO s’oppose, en principe, à l’utilisation du processus d’évaluation pondérée imposé unilatéralement par tout employeur.

7.6.11         que, selon son jugement professionnel une enseignante ou un enseignant est d’avis que la note zéro est appropriée, les employeurs devraient accepter zéro comme note.

7.6.12         que les Membres devraient pouvoir choisir les outils d’évaluation qui, d’après leur jugement professionnel, répondent le mieux aux besoins des élèves et aux exigences en matière de communication du rendement du Ministère.

7.6.13         que le personnel enseignant devrait être obligé de remplir le bulletin scolaire seulement deux fois par cours, tel qu’indiqué par le ministère de l’Éducation.

7.6.14         que le numéro d’identification du Ministère rattaché à l’école secondaire qui accorde chaque crédit d’études devrait apparaître sur le Relevé de notes de l’Ontario.

7.6.15         que les tests à l’échelle de la province ou dans l’ensemble du système ne devraient pas être administrés sous un format qui restreint ou désavantage la pleine participation de tout élève.

7.6.16         qu’aucun membre ne devrait être obligé d’utiliser l’évaluation de l’OQRE dans n’importe quelle partie de la note finale d’un élève.

 

10.8. Office de la qualité et de la responsabilité en éducation

C’est la politique de la FEESO

10.8.1     que l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation et son programme de tests soient abolis et que les économies réalisées soient affectées aux écoles élémentaires et secondaires publiques de la province.

4. Veiller à ce que les élèves obtiennent leur diplôme en ayant acquis les compétences nécessaires pour réussir dans la vie, notamment en matière de littératie financière C’est la politique de la FEESO que toute réforme en éducation suive un protocole de modification du ministère de l’Éducation qui :

7.3.1.3    inclut une vision claire des résultats escomptés pour l’étudiant qui quitte l’école pour entrer dans le milieu du travail et pour l’étudiant qui se dirige vers les études postsecondaires;

5. Gérer l’utilisation de la technologie dans les salles de classe, telle que les téléphones cellulaires C’est la politique de la FEESO

7.5.16         que, selon le jugement professionnel des Membres, lorsque les ordinateurs et les autres technologies numériques devraient faire partie intégrante de l’enseignement et du processus d’évaluation :

7.5.16.3 que l’employeur devrait veiller à ce que tous les élèves aient accès à la technologie requise pour répondre aux attentes de tous les programmes-cadres de façon à ce que ni les élèves ni les membres de la FEESO ne soient pénalisés.

6. Élaborer un nouveau programme-cadre d’éducation physique et santé adapté à l’âge des élèves, qui comprend des thèmes comme la santé mentale, l’éducation sexuelle et la légalisation du cannabis C’est la politique de la FEESO que les buts de l’éducation mettent en valeur, par l’élargissement des connaissances, l’habileté de l’élève :

7.1.2.8        d’assumer des responsabilités pour un style de vie sain;

7.1.2.11 de comprendre et de questionner les violations aux droits de la personne, comme le sexisme, le racisme, l’homophobie, le harcèlement et les autres formes d’injustice sociale, y compris la violence;

Leave a comment

Your email address will not be published.


*