L’éducation publique est pour tout le monde

Journée de lobbying à Queen’s Park

Le 28 novembre, environ 140 membres d’OSSTF/FEESO se sont rendus à Queen’s Park pour une journée de rencontres avec les députés provinciaux locaux. C’était notre toute première journée de lobbying depuis l’élection en juin du Parti progressiste-conservateur.

Plus de la moitié des députés provinciaux siégeant à l’Assemblée législative débutent à Queen’s Park et c’était une excellente occasion pour les membres de la Fédération de créer un lien avec eux au début du mandat du gouvernement. L’objectif de la Journée de lobbying 2018 était de faire en sorte que les députés entendent, des travailleurs de première ligne en éducation, la valeur réelle de l’éducation financée à même les deniers publics en Ontario.

La Journée de lobbying a débuté par un déjeuner organisé par OSSTF/FEESO auquel ont assisté plusieurs députés provinciaux. Nos membres ont entendu les propos d’Andrea Horwath, chef de l’opposition officielle, de Lisa Thompson, ministre de l’Éducation, de Marit Stiles, critique en matière d’éducation du NPD et de Mike Schreiner, chef du Parti vert de l’Ontario.

Au total, les membres d’OSSTF/FEESO ont pu rencontrer 80 députés provinciaux. Presque tous les députés du NPD et du Parti libéral ont rencontré les membres d’OSSTF/FEESO de leurs circonscriptions. Des progressistes-conservateurs au pouvoir se sont libérés.

Les membres, qui ont rencontré leurs députés locaux, ont transmis un signal fort quant à la valeur inhérente de l’éducation financée à même les deniers publics pour la province de l’Ontario, mettant l’accent sur le fait que l’éducation publique offre une grande variété de programmes et de choix aux élèves et est ouverte à tous. Le système d’éducation de l’Ontario est l’un des meilleurs au monde et est souvent mentionné comme une raison importante pour laquelle les entreprises investissent dans notre province.

OSSTF/FEESO espère avoir d’autres occasions d’entamer, avec les députés provinciaux de tous les partis politiques, des discussions continues sur la façon dont le gouvernement peut travailler avec les travailleurs en éducation afin de protéger et faire avancer l’éducation publique.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*