Maximiser les meilleures pratiques de gouvernance

Cindy Dubué et Rob Gascho, vice-présidents d’OSSTF/FEESO, ont constitué un plan d’action stratégique qui sera présenté pour approbation à la Réunion annuelle de l’Assemblée provinciale (RAAP 2019). Vous trouverez ci-dessous des extraits du rapport.

Plusieurs des soumissions des membres dans le cadre du plan pour 2019-2020 ont identifié des priorités qui sont mieux traitées au niveau local. Ces priorités couvrent tous les domaines de la Fédération, de l’engagement des membres aux communications, en passant par la négociation collective et la protection des membres.

Les soumissions confirment que nous devons privilégier l’autonomie locale, le renforcement des capacités et la planification de la relève. Ce sont des mesures ambitieuses et nous croyons que les actions devraient se dérouler sur une période de plus d’un an. Nous proposons un plan d’action stratégique pluriannuel afin de disposer d’un temps suffisant pour atteindre les objectifs.
OSSTF/FEESO comprend que la force de notre syndicat réside dans celle de nos dirigeants locaux. Les unités de négociation sont un élément déterminant dans la prestation des services au quotidien à nos membres et la réussite des unités locales est au cœur de l’engagement des membres.

Le Bureau provincial sera toujours disposé à aider les dirigeants locaux, le cas échéant, mais des unités de négociation qui fonctionnent très bien et qui peuvent travailler avec une certaine indépendance sont essentielles à notre avenir.

La négociation collective et la mise en œuvre locales constituent la clé de ces services. Afin de veiller à ce que l’avenir de la négociation collective et la mise en œuvre continue demeurent dynamiques à l’échelon local, nous devons mettre l’accent sur le renforcement des capacités par le biais de la formation et du mentorat. Le nouveau Comité des services de protection et le projet-pilote d’affectation des membres du Secrétariat ont tous deux été mis sur pied dans cette perspective.

Gouvernance d’unité de négociation
Cette année, le plan d’action stratégique sera axé sur l’amélioration de la gouvernance, des politiques et procédures et de la responsabilité financière au sein des unités de négociation et des districts. Alors qu’OSSTF/FEESO a fait un travail remarquable pour former ses dirigeants locaux sur la représentation des membres grâce à sa structure régionale et aux autres conférences comme le Leadership d’été, il n’y a pas eu d’efforts concertés récemment pour se concentrer sur les processus internes. Le présent plan d’action stratégique va dans ce sens.

Plusieurs unités de négociation et districts disposent déjà de pratiques exemplaires dans de nombreux domaines. On doit tirer parti de cette expertise et la partager. Le présent plan d’action stratégique fournira aussi plus d’outils directs aux dirigeants locaux afin de répondre à leurs réalités en matière de services. De l’aide sera offerte aux unités en matière de tenue de dossiers, y compris la formation des trésoriers locaux et un logiciel financier sur le Web sera intégré au Bureau provincial.

Le Bureau provincial met à l’essai un nouveau modèle de Secrétariat qui offre aux unités de négociation et aux districts de l’expertise dans de nombreux domaines, y compris la gouvernance. Nous estimons qu’il faut souligner que la gouvernance est une importante priorité syndicale en soutenant activement les nombreuses initiatives qui réitéreront les meilleures pratiques actuelles ou en instaureront des nouvelles ou des pratiques améliorées.

Communication aux membres
Les communications sont déterminantes à la réussite d’un syndicat et les communications numériques directes aux membres seront améliorées. La façon la plus rapide et la plus directe de partager des renseignements avec nos membres est par courriel. Dans le cadre de notre stratégie de communication continue, nous poursuivrons avec nos publications en ligne, y compris Education Forum et Update. Le Secteur des CAP continue de transformer notre bulletin Update, d’une publication mensuelle imprimée à un site Web toujours à jour avec des reportages affichés en ligne au fur et à mesure qu’ils sont prêts. Les membres recevraient plus fréquemment des liens vers les affichages dans Update, en plus d’autres nouvelles, publications ou avis pertinents.

Premiers soins en santé mentale (PSSM)
OSSTF/FEESO s’est penché sur la santé mentale depuis plusieurs années en créant des ateliers et en publiant des articles et des rapports sur les nouvelles initiatives. Les dirigeants veulent s’assurer de soutenir les membres qui ont des problèmes de santé mentale, mais ils ont besoin d’une formation appropriée.

Tout comme la formation en secourisme de l’Ambulance Saint-Jean porte sur les besoins physiques d’une personne blessée, l’atelier de Premiers soins en santé mentale (PSSM) traite des besoins émotionnels de la personne souffrante. Les PSSM aident les personnes qui pourraient présenter un danger pour elle-même ou pour autrui, contribuent à empêcher un problème de santé mentale de se développer en une condition plus grave et favorisent le rétablissement d’une bonne santé mentale.

La formation en PSSM ne remplacera pas les ateliers qui ont déjà été créés par OSSTF/FEESO. Elle ne formera pas les personnes à offrir du counseling, mais donnera aux dirigeants des outils additionnels pour aiguiller les membres vers l’aide dont ils ont besoin. Au cours des deux prochaines années, nous offrirons les PSSM à chaque présidence et agent des services aux membres
en libération.

Module de grief/arbitrage et formation sur les relations de travail des membres
UnionWare est une base de données utilisée par le Bureau provincial pour le traitement des cotisations et les coordonnées des membres. Nous avons développé un module de grief/arbitrage visant à suivre les griefs, ce qui permet de sauvegarder électroniquement tous les documents connexes. Il a été mis en œuvre au Bureau provincial et à l’essai de manière limitée à l’échelon local. Une base de données de cette nature ne peut être efficace que si toutes les unités de négociation s’en servent. Cela faciliterait le suivi du dossier à l’échelon de l’unité de négociation et le transfert éventuel au Bureau provincial.

Le logiciel offre des possibilités de recherche, des avis d’échéance, l’automatisation de certains processus et une base de données électronique sécurisée et permanente. Veiller à ce que tous les dirigeants d’unité de négociation soient formés et soutenus nécessitera cependant du temps et des ressources supplémentaires. Nous prévoyons une intégration pluriannuelle de chaque dirigeant local. La formation comprendra aussi l’établissement des mécanismes appropriés de protection de la vie privée pour les données recueillies. Des processus appropriés seront créés pour les unités de négociation avec une libération minimale et (ou) sans gérance de bureau. Le soutien continu sera offert à l’échelon local par le Secrétariat.

D’après les vice-présidents, « le plan d’action stratégique proposé est audacieux, mais il est axé sur l’amélioration des services aux membres en maximisant l’autonomie et l’efficacité des dirigeants d’unité de négociation. Il bénéficiera du soutien actif du Bureau provincial, du nouveau modèle de dotation et de l’Exécutif provincial. Chaque secteur d’OSSTF/FEESO aura du personnel spécifique assigné aux diverses initiatives et l’Exécutif provincial contrôlera l’efficacité globale du plan et en modifiera les éléments, au besoin. Par la recherche, la formation et le soutien, nous croyons qu’un nouveau niveau de prestation de services et l’autonomie locale peuvent être réalisés grâce aux stratégies. »

Leave a comment

Your email address will not be published.


*