Postes vacants au sein du Conseil judiciaire et de la Banque de ressources en services de médiation d’OSSTF/FEESO

OSSTF/FEESO a publié récemment deux notes de service aux unités de négociation/districts (D/BU) annonçant des postes vacants au sein du Conseil judiciaire et de la Banque de ressources en services de médiation. L’implication dans les groupes de travail, comités, conseils et banques de services de la Fédération peut être un excellent moyen de s’engager dans le travail d’OSSTF/FEESO au-delà de votre unité de négociation ou district. Les membres choisis à ces postes acquièrent une plus vaste expérience et obtiennent une formation qui augmentera leur capacité en tant que membre de l’organisation. Plus de précisions concernant les qualifications et les exigences pour chacun des postes sont disponibles dans les notes de service D/BU. Les membres peuvent accéder aux D/BU destinés à « tous les membres » en vous connectant à la section maFEESO du site Web provincial et en choisissant « Notes D/BU » en haut de la page. Vous trouverez ci-après un résumé des postes à pourvoir ainsi que les renseignements de candidature :

Le Conseil judiciaire (CJ) est un groupe chargé de déterminer si un membre a enfreint les Statuts et les Règlements provinciaux. Comme il est décrit au Règlement 6, certains des domaines abordés par le CJ, sont les membres enfreignant les moyens de pression/franchissant les piquets de grève pendant la négociation des conventions collectives, les membres faisant des rapports défavorables aux employeurs concernant d’autres membres, les membres transmettant des renseignements et divulguant des renseignements confidentiels provenant de réunions, etc.

L’Exécutif provincial cherche à pourvoir trois postes au sein du Conseil judiciaire (CJ) d’OSSTF/ FEESO. Les membres du CJ choisis par l’Exécutif provincial siégeront pendant un mandat de cinq ans, à compter du 1er juillet 2019. Les membres du CJ peuvent siéger en même temps à un autre comité ou conseil permanent provincial d’OSSTF/FEESO.

Les candidates et candidats intéressés doivent faire parvenir les documents suivants à Rob Dubyk, liaison du Secrétariat auprès du Conseil judiciaire, par la poste (60 Mobile Drive, Toronto, ON, M4A 2P3), par télécopieur (416-751-7079) ou par courriel (rob.dubyk@osstf.ca), avant 16 h le vendredi 7 juin 2019 :

  1. Une lettre de candidature décrivant vos aptitudes et qualifications pour le poste et
  2. Le nom et les coordonnées de deux membres d’OSSTF/FEESO, dont l’un doit être une personne occupant un rôle de leadership à l’échelon de l’unité de négociation, du district et (ou) provincial, avec qui on pourrait communiquer comme référence dans le cadre du processus de sélection

La Banque de ressources en services de médiation (BRSM) offre des services de médiation et de résolution de différends aux membres qui sont en conflit les uns avec les autres. Elle est composée de membres qui donnent de leur temps à mener de la médiation partout dans la province.

L’Exécutif provincial cherche à pourvoir un poste vacant au sein de la Banque de ressources en services de médiation. La personne idéale possèdera de l’intérêt, de l’expérience et (ou) de la formation dans le domaine du règlement de conflits en milieu de travail. Le candidat retenu recevra la formation nécessaire pour mener des médiations.

Les candidats intéressés doivent soumettre les documents suivants à Randy Banderob, liaison avec le Secrétariat auprès de la Banque de ressources en services de médiation, par la poste (60 Mobile Drive, Toronto, ON M4A 2P3), télécopie (416-751-7079) ou par courriel à (Randy.Banderob@osstf.ca) avant 16 h le vendredi 31 mai 2019 :

  1. Une lettre de candidature décrivant vos intérêts pour la médiation et la résolution de conflit et votre expérience en la matière
  2. Un résumé ou curriculum vitæ et
  3. Une lettre de recommandation d’un représentant élu/nommé, d’unité de négociation/de district d’OSSTF/FEESO

OSSTF/FEESO apprécie la participation des membres qui ont des avis différents tenant compte de l’expérience vécue. Nous reconnaissons que la sélection de candidates et candidats provenant de membres des groupes à la recherche d’égalité, à des postes au sein de la Fédération, est un atout. L’auto-identification des membres des groupes à la recherche d’égalité est volontaire. Si vous choisissez de vous auto-identifier, indiquez-nous tout ce qui s’applique à vous :

  • Femme
  • Personne racialisée
  • LGBTQ2SI
  • PNMI (Premières Nations, Métis, Inuit)
  • Personne handicapée
  • Francophone

Leave a comment

Your email address will not be published.


*