Qu’est-ce que #16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe?

Chaque année, du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, jusqu’au 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne, les activistes de partout dans le monde prennent des mesures dans leur propre vie et dans leurs communautés pour contrer la violence faite aux femmes. Au Canada, ces 16 jours comprennent aussi la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le 6 décembre, à la mémoire des 14 jeunes femmes qui ont été sauvagement assassinées à l’École Polytechnique de Montréal, dans un acte choquant de violence fondée sur le sexe.

Les femmes et les filles sont victimes, d’une manière disproportionnée, de violence et les femmes handicapées et autochtones sont plus susceptibles de subir des actes de violence que leurs homologues de race blanche. Le gouvernement du Canada relate que « les lesbiennes et les bisexuelles sont 3,5 fois plus susceptibles que les hétérosexuelles de déclarer avoir été victimes de violence conjugale. Les femmes handicapées sont presque deux fois plus susceptibles que les autres d’avoir été victimes d’agression sexuelle au cours des 12 derniers mois. La violence entre partenaires intimes et les agressions sexuelles coûtent à notre pays plus de 12 milliards de dollars par année. Compte tenu de ces statistiques, il est presque certain que vous connaissez vous-même quelqu’un qui a été touché et changé à jamais par cette épidémie omniprésente, mais évitable. »

Cette année, le thème des #16jours est #NosGestesComptent. Chacun de nous peut se joindre à la conversation, contester, critiquer haut et fort et dénoncer les actes de violence fondée sur le sexe. Vous pouvez accomplir ce qui suit à la maison et dans votre communauté pour appuyer cette initiative.

  • Portez du violet le 25 novembre, afin d’attirer l’attention sur la violence fondée sur le sexe.
  • Unissez votre voix au chœur grandissant de personnes survivantes, militantes, militants et partenaires et décrivez les mesures que vous prenez pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe en utilisant le mot-clic #NosGestesComptent.
  • Amorcez une conversation avec les illustrations à partager du gouvernement du Canada dans les médias sociaux sur vos réseaux.
  • Démontrez votre solidarité en
    • écoutant : acceptez d’apprendre de l’expérience des autres
    • croyant : soutenez les personnes survivantes et celles touchées par la violence
    • dénonçant : unissez votre voix à celle des autres pour dénoncer la violence
    • intervenant : trouvez un moyen sûr d’aider lorsque vous êtes témoin d’actes de violence fondée sur le sexe
    • agissant : donnez de votre temps aux organismes qui s’efforcent de mettre fin à la violence

Il existe aussi une trousse du personnel enseignant que vous pouvez utiliser dans votre classe ou votre organisme communautaire pour amorcer une conversation sur l’élimination de la violence sexiste.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*